Une histoire non-conventionnelle

Gardez votre esprit ouvert, mais en général, faites toujours vos propres recherches pour pouvoir vous faire une juste opinion, la vôtre. Écoutez vos intuitions et votre cœur.

de AlphaZebra

L’Histoire cachée du genre humain

J’ai rencontré pour la première fois Klaus Dona, chercheur autrichien d’artefacts, en juillet 2009. Son interview à Project Camelot (disponible ici en anglais http://projectcamelot.org./klaus_dona…) a été extrêmement bien reçue, et beaucoup de gens ont écrit pour demander une suite. Je suis donc enchanté de pouvoir vous en donner plus. Cette vidéo est un diaporama de 45 minutes, commenté par Klaus Dona en personne. C’est riche de données, détaillé, intense, captivant et il se peut qu’il y ait là une concentration plus importante d’informations surprenantes sur l’histoire récente de la race humaine que dans aucune des vidéos que vous ayez jamais vues. Le voyage dans lequel nous nous embarquons couvre l’Atlantide, des humanoïdes reptiliens, les Annunaki, le symbolisme ancien, la science ancienne, une ancienne langue mondiale, et beaucoup d’autres choses encore. Il s’agit d’un matériau très étonnant, que je vous recommande vivement. Savourez.

Chaine YouTube de AlphaZebra

Quel est ce chemin Libérateur, qui mène à la Vérité et qui nous est caché ?

Les dogmes sont des limitations, des faux schémas ou des fausses croyances et nous en avons tous des tonnes à revendre. C’est Dogmes sont l’héritage des religions, mais les gouvernances, instances politiques et financières ont repris le rôle paternaliste joué par la religion, ainsi que notre éducation sociétale prompte à nous infantiliser, pour nous rendre dociles et manipulables à souhait. Comme dans tous les domaines et pour nous même, mais aussi toutes les sciences, et l’Archéologie n’échappant pas à cette règle enfantine, la peur de l’inconnue, qui fait que nous rejetons souvent ce que nous ne comprenons pas en pratiquant la politique de l’Autruche, qui est propre à tellement de domaines.

En suite vous trouverez une série de vidéos, qui parmi tant d’autres, nous donnant une vision différente que celles habituelles, plus conventionnelles et politiquement correct.

de Planète RAW

Pourquoi les Égyptiens n’ont pas taillé le granit avec des outils de bronze !

Nombreux sont ceux qui considèrent que des absurdités ont été écrites sur le travail des roches dures dans l’Égypte antique, notamment l’existence de technologies disparues. Comme argument, sera avancé le fait qu’il n’y a aucune preuve de l’existence de techniques différentes de celles actuellement utilisées ou considérées. A l’inverse, nous pouvons arguer qu’il n’y a aucune preuve qu’elles n’aient pas excitées. Nous allons voir dans la vidéo que l’habituelle hypothèse des mortaises au bois, est dorénavant discréditée et que seul un acier trempé semble être à même de réaliser cette fonction. L’acier trempé maîtrisé dès les premières dynasties égyptiennes? Une idée remarquable et acceptable, ou délire de profanes? C’est ce que nous allons voir dans cette vidéo.

Chaine Youtube de Planète RAW


de Le Moment Curieux

Murs cyclopéens : Et si le mystère n’en était pas un ? 1ère Partie : « Quand la science disqualifie les Incas ».

Pour cet épisode, direction l’Amérique du sud, le Pérou : CUZCO. Les incas auraient construit les murs dits « cyclopéens » il y a environ 600 ans. Sauf, que personne n’est en mesure d’expliquer comment ils ont pu tailler ces blocs, dans une roche plus dure que l’acier : l’andésite. Personne ne parvient non plus a entrevoir comment de tels blocs de plus de 100T ont pu être transportés depuis la carrière, 30 km au fond de la vallée. Et si, finalement, les murs cyclopéens n’avaient pas pu être taillés ? Ni transportés ? Revenons sur les hypothèses retenues jusqu’à présent par les archéologues, et essayons de voir si ces murs et ces pierres à l’aspect moulé ou ramolli n’auraient pas pu … être fondus ! Première partie de la série consacrée au murs en pierre fondues des sites de Cuzco, Sacsayhuaman, Quenqo, Ollantaytambo & Coricancha. Alors que certains y voient des extraterrestres, de la lévitation, des pierres ramollies a l’aide d’une plante, ou même des géo-polymères, peut être que la solution est encore plus simple : faire fondre la roche pour la mouler ensuite. Et si les preuves étaient là, sous nos yeux ? Et si toutefois les incas n’ont pas construits ces murs : alors qui ? Et quand ? Suivez la série consacrée aux murs cyclopéens !

de Le Moment Curieux

Murs cyclopéens : Et si le mystère n’en était pas un ? 2ème Partie : « Les murs en pierres fondues.»

Après avoir suivi notre intuition, basée sur l’observation minutieuse des excroissances inexplicables des murs cyclopéens, nous allons maintenant détailler l’hypothèse des murs en pierres fondues. Pour cela, nous allons confronter cette hypothèse aux problématiques liées à ces murs : L’extraction en carrière – Le transport de blocs mégalithiques de plus de 100T, en contexte andin – La taille fine et précise de matériaux de dureté extrême, en l’absence de métallurgie du fer. Dans ce deuxième épisode, nous continuons à appliquer la méthode scientifique, et allons donc dorénavant passer une étape : nous allons confronter nos analyses aux études archéologiques disponibles. Nous verrons si toutefois, ces études « détruisent » notre hypothèse. Et si ce n’est pas le cas, pourquoi ? Nous analyserons également les anomalies relevées par ces études, inexplicables dans un contexte de taille par les incas, et vérifions si elles ne pourraient pas trouver une explication rationnelle dans un contexte de fonte de ces murs. Alors que certains y voient des extraterrestres, de la lévitation, des pierres ramollies a l’aide d’une plante, ou même des géo-polymères, peut être que la solution est encore plus simple : faire fondre la roche pour la mouler ensuite. Et si les preuves étaient là, sous nos yeux ? Et si toutefois les incas n’ont pas construits ces murs : alors qui ? Et quand ? Suivez la série consacrée aux murs cyclopéens !

Chaine Youtube Le Moment Curieux

Bien à vous

Patrice

Pour le site : www.energialibera.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Entrez Captcha ici : *

Reload Image