Libération des mémoires cellulaires

Libérez-vous de vos mémoires cellulaires et familiales. par Sandy
Méditation guidée pour libérer ses mémoires cellulaires – La Guérison Intuitive de Caroline Blanco

Que sont les mémoires cellulaires ?

Dès notre conception, s’enregistrent en nous des conditionnements. Par l’intermédiaire des expériences vécues, mais aussi par l’influence qu’on sur nous, notre entourage et notre culture, un tas d’informations qui ne sont rien d’autres que des croyances et des conditionnements qui se mémorisent dans nos cellules.

Le plus souvent, ces mémoires sont inconscientes. En fait, elles sont tellement ancrées dans ce que nous définissons être « nous » (notre personnalité) que nous sommes simplement convaincus que tout cela est la simple réalité. Pourtant, bien ancrées dans nos cellules, ces mémoires sont responsables de biens des maux et nous empêchent de nous épanouir librement puisqu’elles sont la colle qui maintient en place la croyance dans le personnage séparé et souffrant, ainsi que l’entièreté de son histoire.

Elles sont à l’origine de toute nos souffrances, de la plupart de nos maladies, nos comportements négatifs et nos schémas répétitifs de vie. Même ce que nous caractérisons comme nos traits de caractère sont imprégnés de ces mémoires que nous portons malgré nous et qui ne demandent qu’à être vues et conscientisées, pour être libérées.

Le personnage que nous sommes ne peut pas se défaire de ses conditionnements, car il faudrait qu’il soit à l’extérieur de nous pour pouvoir les voir. Ce qu’il est par contre possible de faire, c’est de voir en toute sincérité, de porter une attention totalement neutre à ce qui est en place. Car au-delà de ce personnage que nous croyons être, il y a la conscience, et c’est cette conscience qui peut voir de façon claire et neutre tous ces schémas. Cette conscience, qui est ce que vous êtes en réalité, elle est toujours là. Vous pouvez le voir, de façon évidente, car chaque chose qui apparaît en vous ou autour de vous, qu’il s’agisse d’objets, de sensations, d’émotions, de pensées, … vous en êtes conscient. Cette conscience, vers laquelle votre intuition vous guide à chaque instant, c’est l’essence-même de votre vraie nature. La vérité comme la liberté ne peuvent être trouvées ailleurs que dans cette conscience que vous êtes.

Il n’y a donc aucun personnage qui peut être « conscient » d’une quelconque mémoire ou d’un quelconque conditionnement à libérer. Ce qui se passe c’est que la conscience elle-même en devient consciente. Il n’y a donc rien que le personnage puisse faire, il y a simplement une conscience qui peut voir et c’est ça la réelle libération, il n’y a rien d’autre à faire.

La guérison intuitive invite chacun d’entre-nous à poser son mental, à laisser toutes ses analyses, ses efforts, ses réflexions et ses jugements de côté pour simplement permettre à ce qui est faux de se dissoudre. Être là, sans rien attendre, sans rien savoir, de façon totalement neutre et vierge crée un espace vide où cette intelligence intuitive infinie qu’est la conscience peut se déployer. De cet espace, tout peut être vu, ressenti, compris, accepté, aimé et libéré. Il ne s’agit en fait même pas de libérer quoi que ce soit, mais simplement de voir que tout ça l’est déjà, ce ne sont que nos croyances qui continuent de nous emprisonner. Dans cette vision limpide, la légèreté et la paix se font ressentir. Toute histoire se reconnaît en tant que simple histoire, toute croyance est vue pour ce qu’elle est laissant toute souffrance tomber définitivement.

Lorsque nous vivons une émotion dans le présent il y a toujours une résonance avec une émotion passée. L’expérience peut être totalement différente, mais l’émotion ressentie sera la même. Il y a toujours une trace, un souvenir qui permet de reconnaître l’émotion. Le mental agit toujours de cette façon,il va enclencher un processus de reconnaissance à travers la mémoire et la comparaison. Notre corps va retrouver dans sa base de données l’expérience similaire (ou non) et l’émotion y étant liée pour la réactiver.

De ce fait, elle peut accentuer, amplifier voire complètement exagérer l’émotion du présent. C’est à cause de ce fonctionnement que certains se mettent en colère pour une bêtise, que d’autres dépriment pour un simple incident ou que d’autres encore se retrouvent dans des états de terreur et de panique.

En réalité, par pure instinct de survie et pour se protéger de la souffrance, le mental en faisant appel à la mémoire et en comparant l’événement présent à un événement du passé, va automatiquement, s’il croit qu’il y a danger, se mettre à se protéger en se souvenant d’une souffrance passée. A cet instant, si la pensée « c’est dangereux » ou « c’est souffrance » est crue, l’émotion apparaît comme une simple conséquence physique de ce qui est cru comme vrai. L’émotion est un simple signal de détresse du corps. Pourtant, de façon assez évidente, vous pourrez voir si vous y regardez sincèrement que cela n’est pas toujours (même très rarement) justifié.

La Guérison Intuitive vous invite alors simplement à observer ce phénomène, à le voir clairement, car dès que vous porterez votre attention sur ce phénomène, il ne pourra plus être que conscient. Et dès qu’un conditionnement est conscient il ne peut pas nous enfermer, il ne peut pas jouer avec nous en nous faisant croire des choses. La libération des mémoires c’est simplement laisser basculer ce qui est inconscient vers le conscient et seul l’observation et la permission d’être de ce qui est vu est nécessaire.

(pour voir l’intégralité de l’article) sur le site : www.guerisonintuitive.com

Pour ma part je rajouterais ceci :

Juste avant de tomber sur cet article, j’ai fait un brouillon sur nos peurs, et sur le moyen de nous en libérer. J’ai dessuite remarqué, en lisant l’article, des correspondance avec les mots que j’avais écrit. C’est pour moi une belle synchronicité, et j’ai donc décidé d’ajouter ce que j’avais écrit, à cet article, car c’était bien en résonance .

Pour faire le lien, je rajoute à mon texte ceci : Les mémoires cellulaires peuvent être associées à des conditionnements, mais aussi à des peurs.

La seule façon de se libérer de nos peurs est de les affronter, d’en prendre conscience, (les refouler, en pensant les oublier est une erreur, car elle reviendrons de plus belles) de les visualiser, et de se pardonner à soit même en premier lieu, d’avoir permis que cette situation de se produire (si c’est bien le cas), puis aux autres par la suite. Pardonner ne veut pas dire oublier ou excuser, pardonner c’est se libérer du poids de la souffrance qui pèse sur nos épaules. Le véritable pardon c’est comme l’Amour, et c’est avant tout un acte de pur Amour, et cela commence toujours par soi.

Une fois que cette prise de conscience est faite, il est bien de permettre à nos peurs de se libérer de nous, comme aussi bien, de nous libérons d’elles. Ce travail doit uniquement se faire par vous-m’aime, personne ne peut le faire à votre place, dans le sens ou ça doit venir de votre décision, d’être dans la pleine conscience et l’acceptation de votre choix, celui de vous libérer . Cela ne veut pas dire que vous deviez le faire tout seul. Bien-entendu vous pouvez demander de l’aide.

Il existe quelques méthodes comme :

  • La prière et la gratitude
  • Être dans l’ici et main-tenant
  • Se défaire des habitudes
  • Certains soins énergétiques
  • Ho’oponopono
  • Les soins Pléadiens
  • Et bien d »autres encore (à vous de faire vos recherches et vos expériences)

Nous pouvons aussi demander ceci :

Je demande que toutes les mémoires erronées qui ont été à l’origine de ça (situation) soient effacées.

Bien à vous

Patrice

Pour le site : www.energialibera.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Entrez Captcha ici : *

Reload Image