L’Amour de Soi

Énergétiquement vôtre

Bonjour, aujourd’hui je vais m’essayer à cet exercice d’écriture que l’on nomme un essai, juste en suivant l’inspiration du moment. Peut-être le début d’un long chapitre, sur des sujets qui me tiennent à cœur.

Évidement il ne s’agit pas de tomber dans le piège de l’ego, pour le plaisir de son image. S’accrocher à son miroir c’est un vrai mouroir. Allez, un peu d’humour, juste pour la rime 🙂

Nous traversons une période très difficile et donc anxiogène, ce n’est pas la première, n’y la dernière, ce pourquoi il est primordial de veiller à garder son équilibre. Il est à mon sens normal d’osciller d’un extrême à un autre, surtout au niveau émotionnel, le temps nécessaire pour s’adapter à une nouvelle épreuve, mais pas au-delà. Nous sommes dans un monde dual, soumis à des forces contraires, mais c’est comme être sur un bateau qui est prit dans la tempête, nous devons garder le bon cap, pour éviter de sombrer.

Les personnes habituées à un travail intérieur sont plus vigilantes et moins soumises aux éléments extérieurs, le plus difficile étant pour ceux qui se sont noyés dans le matérialisme et les plaisirs terrestres. Il n’est pas question de tout rejeter et vivre tel un ermite, mais il y a toujours un juste milieu à tout.

Nombreuses sont les techniques pour son bien-être, comme la méditation, la création artistique, le sport… mais il est un point central et qui est la base de tout, c’est l’Amour.

D’un point de vue terrestre nous sommes venus pour expérimenter l’amour conditionnel, à condition de… mais nous sommes tous issus du même Amour inconditionnel, il est divin, il est notre boussole, placé juste en notre Cœur.

Il est vain ou vaniteux de vouloir donner son amour sans l’avoir en premier lieu fait germer en soi.

Pour ma part, s’aimer c’est répondre au premier comme au second commandement, quand Jésus à dit au scribe :

« Le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. » Voir Dieu en toute chose c’est aussi le reconnaître en soi, et s’aimer c’est l’aimer, c’est id’aime.

Quand il est dit dans le deuxième commandement « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » Tout est dit, car le chemin de la Foi commence en soi.

S’aimer c’est fondamental, enseigner dès le plus jeune âge c’est éviter grand nombre de conflits, car de là découle le respect de l’autre, de son environnement, en se respectant soi-même.

S’aimer c’est prendre confiance en soi, libéré de son passer et du jugement de l’autre, car nous prenons conscience de tout le travail qu’il nous reste à accomplir vers la réalisation du soi.

S’aimer c’est tout ça, et bien plus encore, mais prenons garde car l’amour c’est de l’0r, et tout ce qui brille n’est pas Or !

Le véritable Amour inconditionnel est Dieu.

Bien à vous

Patrice

À découvrir ou redécouvrir :

Le magnifique poème de Kim et Alison Mc Millen « Le jour où je me suis aimé pour de vrai »

Pour le site : www.energialibera.fr