Manger nos emballages ?

Un article de Mr Mondialisation

Manger nos emballages, l’idée de génie développée en Pologne

Va-t-on demain pouvoir manger nos emballages ? L’idée n’est pas strictement nouvelle, mais son application risque de se généraliser si industriels et consommateurs l’entendent de cette oreille. En Pologne, une jeune designer a créé des emballages alimentaires qui non seulement sont compostables à froid, mais sont aussi comestibles directement. « SCOBY » le nom de cette matière est fabriqué à partir de la fermentation de bactéries comestibles et de levures, et s’inscrit dans les nouvelles alternatives écoresponsables au plastique. Découverte.

Continuer la lecture Manger nos emballages ?

La drôle de guerre de la 5G contre l’humanité

Les satellites 5G seront mis en opération à partir de juin 2019 et couvriront la terre entière de rayonnement 5G.

Il n’y aura aucune issue de secours pour aucun organisme vivant, nulle part sur la planète Terre.

SIGNEZ LA PÉTITION ICI
À l’Organisation des Nations Unies, à l’OMS, à l’Union européenne, au Conseil de l’Europe et aux gouvernements de tous les pays.
Nous soussignés, médecins, scientifiques, membres d’organisations environnementales et citoyens de(x) pays, demandons urgemment l’arrêt du déploiement du réseau sans fil de5G (cinquième génération) y compris depuis les satellites spatiaux. En effet, la 5G entraînera une augmentation considérable de l’exposition au rayonnement de radiofréquence, qui s’ajoutera au rayonnement induit par les réseaux de télécommunications 2G, 3G et4G déjà en place.Or on a déjà la preuve des effets nocifs du rayonnement de radiofréquence pour les êtres humains et l’environnement. Le déploiement de la 5G revient à mener des expériences sur les êtres humains et l’environnement, ce qui est considéré comme un crime en vertu du droit international. (voir ici L’APPEL INTERNATIONAL)
Appel citant plus de cent documents scientifiques parmi les dizaines de milliers qui confirment les effets biologiques des ondes électromagnétiques publiés au cours des derniers quatre-vingt ans.

Continuer la lecture La drôle de guerre de la 5G contre l’humanité

La mémoire de l’eau

Mis en avant

La mémoire de l’eau

La vie sur notre planète s’est développée dans les fonds marins qui ont permis l’émergence des premiers organismes cellulaires. On peut survivre longtemps sans manger, mais pas sans boire. L’eau constitue 75% de notre corps, mais si l’on raisonne non plus en terme de volumes mais de molécules présentes dans nos cellules, les chiffres sont encore plus parlants : l’eau y est présente à 99%. De plus l’eau aurait la capacité de garder en mémoire les propriétés d’un élément avec lequel elle aurait été en contact. Bref l’eau est la vie ; et les liens que la recherche entretient avec elle, s’ils sont souvent prometteurs ils viennent perturber l’ordre établi.

Un être humain débute sa vie à l’état de fœtus composé de… 99% d’eau. A la naissance il est constitué d’encore 90% d’eau et arrivé à l’âge adulte, c’est toujours un être liquide à hauteur de 70%. S’il vit très vieux il se sera densifié jusqu’à 50% d’eau dans son corps. Douteriez-vous encore que notre matrice de vie sur cette Terre, elle-même composée en surface de 71% d’océans, soit autre chose que l’eau ?

Continuer la lecture La mémoire de l’eau

Le mystère des guérisseurs

de Audrey Mouge présenté par Stéphane Allix

Une enquête à la frontière des médecines


Prières secrètes, imposition des mains, soin par les plantes, manipulation des corps, les pratiques mystérieuses des guérisseurs suscitent à la fois méfiance et curiosité. Pourtant, de plus en plus de médecins ont aujourd’hui recours à ces thérapeutes pour aider leurs patients à mieux faire face à la maladie. Qui sont donc ces praticiens qui n’ont pour tout diplôme que les milliers de lettres de reconnaissance de leurs patients ?

Continuer la lecture Le mystère des guérisseurs

Le magnétisme et la science

(Pour ceux qui ont besoin de s’appuyer sur les recherches de la science pour se prouver que le magnétisme existe.)

Recherches récentes :

Le géophysicien Joe Kirschvink, ce chercheur de l’institut californien de technologie (Caltech) affirme qu’il détiendrait les premières preuves de l’existence d’une magnétoréception chez notre espèce.

Le scientifique n’est pas le premier à s’emparer du sujet. Des travaux menées dans le passé ont déjà tenté de démontrer le phénomène. Cependant, aucun d’entre eux n’avait jusqu’alors présenté des résultats reproductibles.

Le sens magnétique chez les humains, comme les animaux

Que signifie avoir un 6ème sens magnétique en réalité ?

Il s’agit de la capacité de percevoir des champs magnétiques et certains animaux l’utilisent avec le champ magnétique terrestre pour trouver leur chemin sur de longues distances.

Le géophysicien Joe Kirschvink, pense qu’en réalité il pourrait s’agir de notre sens primitif.

L’expérience de Kirschvink a indiqué que les humains avaient également un sens magnétique.

Lire la suite